La clé pour booster votre productivité ? Simplifiez

Qu'est-ce que la visualisation ?

Appréhender les éléments extérieurs

elements exterieurs

Temps de lecture : 6'

Il existe un grand nombre de situations externes sur lesquelles nous n'avons pas de prise... Le temps qu'il fera, les saisons, les lundis qui arrivent toujours après un dimanche et qui commencent la semaine...

Comment se préparer mentalement à ces fluctuations et prévoir matériellement les ressources nécessaires pour limiter leur impact ?
Le bobsleigh est un sport d’extérieur… avec des facteurs qui ne sont pas maîtrisables. Quels que soient vos moyens financiers et humains, vous ne pouvez pas empêcher la neige ou la pluie de tomber, le vent de souffler ou la température de descendre jusqu’à -30° C. 

Alors que faire ? La réponse à cette question est de 2 ordres : L’un est mental et l’autre est matériel

Mentalement, vous devez être prêt à ces changements. Ils ne doivent pas avoir d’influence sur votre état d’esprit, votre concentration ou votre motivation. Étant donné que ce sont des éléments que vous ne pouvez pas changer, pourquoi se laissez perturber par eux ? 

J’ai souvent réussi de grandes performances en bobsleigh lors de conditions météorologiques exécrables. Depuis le début de ma carrière dans ce sport, je savais que ces facteurs étaient étroitement liés à cette discipline. Quel que soit le temps, la température ou l'heure, cela n’influait pas sur mon mental… et donc sur ma posture et mon allure vu de l’extérieur. 

Je ne donnais aucune information aux adversaires laissant croire que j’étais perturbé par ces éléments… au contraire. Je faisais bien attention de montrer aux autres que quoi qu’il se passe, j’étais là pour tout donner jusqu’à la ligne d’arrivée… 

Les reports, la neige, la mauvaise visibilité, la pluie sur la visière du casque qui empêche de bien voir, rien ne m’atteignait. Mais, pour pouvoir garder cette attitude mentale, il est indispensable d’être aussi prêt matériellement à ces aléas. C’est la deuxième partie de la réponse. 

Ne pas pouvoir empêcher certains phénomènes ne veut pas dire qu’on ne peut rien faire. Si on revient à mon exemple des conditions climatiques en bobsleigh, il existe les prévisions météo pour avoir les tendances du temps qu’il fera. Ce n’est pas une science exacte mais cela peut grandement nous aider. Un bobeur qui ne s'intéresserait pas à ce moyen d'avoir de l’information perdrait une partie de sa capacité à atteindre ses objectifs… en ayant moins de chances de s'adapter matériellement à ce type de fluctuations. 
visiere3
Par exemple, la visière de mon casque. Les fabricants nous donnent la possibilité d'avoir 3 types de visières. Une foncée pour les jours de soleil, une transparente pour les jours couverts et une jaune pour les jours de visibilité réduite. En ayant toujours ces 3 visières dans mon sac, je donnais à mes yeux la possibilité d'être toujours efficace quelles que soient les conditions météo. 

Dans votre quotidien, vous avez déjà du rencontrer ce type de comportement face à des situations extérieures… Certains se plaignent toujours des lundis parce que la semaine sera longue. D'autres en font moins le vendredi parce que « cela sent déjà bon le week-end ». On peut aussi s'énerver contre la pluie en hiver ou de la chaleur en été…

Dès aujourd’hui, ne vous laissez plus influencer mentalement par des événements extérieurs sur lesquels nous n’avons pas de prise. Après un dimanche, il y aura toujours un lundi… en France en hiver, généralement le ciel est gris, il pleut souvent ou il neige… et il fait parfois très chaud en été.

Une fois que vous avez intégré mentalement ces faits comme étant quelque chose de normal, prévoyez matériellement ce qui vous permettra de combattre ces éléments extérieurs… Un parapluie dans la voiture en hiver, un ventilateur dans votre bureau pour l’été… Vous pouvez également ne pas prévoir de réunions importantes le vendredi après-midi lorsque vos collaborateurs sont naturellement moins réceptifs.

Et quand, un jour, vous n’avez pas la réponse matérielle à un imprévu, faites en sorte que ce soit un apprentissage et agissez en conséquence pour que, la prochaine fois, vous soyez prêts.

En appliquant ces quelques principes, vous verrez que, non seulement, vous serez constamment en mesure d’être productif, quelles que soient les conditions mais vous serez également un moteur pour les personnes qui vous entourent. En vous voyant ainsi performant, elles s’appuieront sur vous en vous prenant en exemple. Vous ne serez pas un vecteur de découragement mais un facteur de motivation
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

La clé pour booster votre productivité ? Simplifiez

Qu'est-ce que la visualisation ?